Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Intenable et violent à la Mavo. Depuis le 11 janvier dernier, S. s’en prend aux surveillants de la maison d’arrêt du Val-d’Oise qui ont fini par porter plainte, après avoir subi, le 13 juin dernier, à nouveau des violences, et des insultes racistes et sexistes. Cet homme âgé de 34 ans, originaire de Gonesse, n’en finit pas de faire des séjours au mitard et de voir sa détention prolongée. Incarcéré depuis septembre 2019, il était libérable dans six jours mais a écopé ce vendredi de 6 mois de prison supplémentaires, quittant le box avec la même véhémence qu’à son arrivée.

Le 11 janvier, il s’en était pris à une gardienne en crachant vers elle et en la traitant de tous les noms, des insultes racistes et sexistes violentes. « Tu vas attraper le Corona, tu vas crever. » Il tente aussi de la gifler. Le 2 février, il recommence en lui reprochant les 30 jours de mitard subis pour les faits précédents. Il en prendra 21 de plus. « Le jour de ma sortie de prison je vais t’attendre sur le parking et t’égorger » lui lance-t-il le 8 mars, après de nouveaux problèmes.

Enfin, le 13 juin dernier, un nouvel incident survient au sujet de sa cellule qu’il juge inhabitable et qu’il refuse de réintégrer. Il tire les cheveux de la gardienne, se rebelle, donne un coup de tête à un surveillant. Trois gardiens se sont constitués partie civile au total pour dénoncer les violences du détenu qui totalise 18 comptes rendus d’incidents à la Mavo.

[…]

Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux