Fdesouche

Une manifestation s’est déroulée ce samedi 3 juillet en marge du 17e  congrès du Rassemblement national à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Près de 2.000 personnes se sont rassemblées pour dénoncer les idées d’extrême droite.

Publicité

Un collectif d’une trentaine d’organisations, locales et nationales, avaient appelé à cette mobilisation. Des militants de la CGT, de Sud solidaires, de l’UNEF, de l’association Droit au Logement, du parti communiste, de Générations, d’EELV, des associations féministes, LGBT, antifascistes ou encore anarchistes… tous rassemblés pour protester contre les idées d’extrême droite. “Des idées qui aujourd’hui se banalisent dans les médias et la société “, déplorent certains manifestants.

Notre ville mérite mieux. Nous sommes Catalans, nous sommes très nombreux à être issus de la “Retirada” l’exil massif des Républicains espagnols en 1939, donc on ne veut pas qu’ils viennent ici pour nous expliquer la blancheur de leurs idées. Pour moi, ça ne passera jamais.”  […]

Certains ont même traversé la frontière pour défendre leurs valeurs. C’est notamment le cas de Marti, un Barcelonais : “La peur de l’étranger, la fermeture des frontières, c’est le repli sur soi et la fermeture des mentalités, et c’est surtout une impasse pour l’avenir. Il est donc très important de partager d’autres valeurs, de retrouver la solidarité et l’esprit d’humanité face à l’individualisme de l’extrême droite.” […]

France Bleu


Fdesouche sur les réseaux sociaux