Fdesouche

(Agence Ecofin) – Le Royaume-Uni envisage aussi d’implanter des centres de traitement offshore pour migrants et demandeurs d’asiles, possiblement en Afrique. Selon plusieurs médias britanniques, le ministre de l’Intérieur britannique Priti Patel, devrait présenter un projet de loi à cet effet la semaine prochaine.

Publicité

En Europe, ce sera le deuxième pays après le Danemark à adopter une telle loi. Le pays scandinave, qui possède l’un des systèmes d’immigration les plus strictes du Vieux Continent, est en discussions avec le Rwanda, possible pays d’accueil de ce centre de traitement en Afrique. D’ailleurs, le ministre britannique serait en pourparlers avec le Danemark, pour collaborer sur ce point

Notons que la pratique de délocaliser les demandes d’asile, qui a été mise en place par l’Australie, a été déjà critiquée par plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme, et des instances multilatérales, notamment l’ONU. « Nous demandons instamment au Royaume-Uni (et aux autres pays) de s’abstenir de ces pratiques », avait ainsi déclaré Rossella Pagliuchi-Lor, la représentante britannique du HCR, citée il y a quelques mois par le Guardian. « Ces obligations ne peuvent être externalisées et transférées sans que des garanties efficaces soient mises en place, tant en droit qu’en pratique ».

Source

En lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux