Fdesouche

Les autorités algériennes affirment que ce retrait est motivé par « le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie », a affirmé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, cité par l’agence officielle APS.

France Médias Monde, la maison mère de France 24 et RFI, s’étonne de cette décision. « Nous avons appris en fin de journée que l’Algérie avait décidé de retirer les accréditations des correspondants de France 24 dans le pays. La chaîne s’étonne de ne pas avoir reçu d’explication et rappelle que sa couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté. Comme c’est le cas partout dans le monde », indique la direction de FMM.

RFi


Fdesouche sur les réseaux sociaux