Fdesouche

Dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 juin, vers 1 heure, deux individus ont soulevé le rideau de fer pour se glisser en dessous. Ils ont ensuite dégradé la porte automatique afin de pénétrer dans l’officine de la rue Grande. Une fois à l’intérieur, ils ont forcé le tiroir-caisse et sont repartis avec une cinquantaine d’euros.

La scène, filmée par la télésurveillance, aura duré en tout et pour tout une minute et quinze secondes. La police, alertée, est intervenue vers 1 h 15. Elle a repéré un suspect rôdant dans le secteur.

Ce mineur isolé de nationalité marocaine, né en 2004, a été interpellé placé en garde à vue. Mais le dossier a été classé sans suite, car il n’y avait pas suffisamment d’éléments à charge contre lui. Son complice présumé, reconnaissable à ses chaussures montantes Jordan, a été aperçu en ville par le pharmacien, le lendemain du cambriolage.

« Il était complètement shooté et tentait de taxer des cigarettes aux gens, décrit le pharmacien, Arnaud Labouze, qui a alerté le commissariat. Les forces de l’ordre ont alors ratissé la commune mais le jeune homme n’a pu être retrouvé.

Ce nouveau cambriolage coûtera à la pharmacie 5 000 € de réparations.

« Tout cela pour quelques centimes volés !, déplore Arnaud Labouze. Nous ne laissons en effet pratiquement plus rien en caisse, à part les petites pièces. Ce qui m’inquiète, c’est que cette nuit-là, j’étais de garde, et j’aurais pu croiser le chemin des voleurs qui se fichaient ouvertement d’être filmés… »

La République de Seine-et-Marne


Fdesouche sur les réseaux sociaux