Fdesouche

09/06/2021

Le Libanais de 36 ans avait tenté d’agresser sexuellement une femme de 23 ans dans la région de Hambourg en novembre 2019. À la fin du mois de mai de cette année, il avait attaqué plusieurs personnes avec un couteau à Hambourg. Lors de l’opération de police qui a suivi, il a été tué.

Le Libanais Omar K., 36 ans, tué lors d’une opération de police à Winterhude fin mai, serait un délinquant sexuel condamné. C’est ce que rapporte le journal “Bild“. K. aurait tenté d’abuser d’un jeune de 23 ans à Ellerbek (district de Pinneberg) en novembre 2019. La jeune fille au pair russe s’était cependant défendue et avait mordu le bout de l’auriculaire de la main droite de l’agresseur. Celle-ci a été sécurisée plus tard sur le lieu du crime et Omar K. a été condamné.

Omar K. avait menacé plusieurs passants et cyclistes avec un couteau le 28 mai. Il aurait crié “Allahu Akbar”. Au cours de l’opération de police qui a suivi, l’homme de 36 ans a été tué de sept balles par une brigade de police après avoir également attaqué des policiers avec le couteau. Auparavant, une équipe spéciale avait tenté d’arrêter l’homme par d’autres moyens, notamment en utilisant des pistolets Taser.

[…]

Welt / Bild


28/05/2021

Hambourg (Allemagne) – 28 Mai 2021

Des policiers de Hambourg ont tiré sur un homme apparemment armé d’un couteau, le blessant mortellement. Selon des témoins, l’homme a d’abord menacé des automobilistes et rayé des voitures dans le quartier de Winterhude, près du Stadtpark de Hambourg, vendredi après-midi, a déclaré Sandra Levgrün, porte-parole de la police. Au cours du processus, il aurait crié plusieurs fois “Allahu Akbar”.

Nous avons dû tirer sur une personne à Hebebrandstrasse peu avant 16 heures. Le spray au poivre et le “Taser” n’avaient aucun effet. L’homme avait menacé des automobilistes, endommagé des voitures et attaqué les services d’urgence armés d’un couteau.

Police de Hambourg


L’homme a ensuite succombé à ses graves blessures. La porte-parole de la police, Mme Levgrün à déclarée que l’on ne pouvait pas exclure une motivation extrémiste pour le comportement de l’homme au couteau ; par conséquent, en plus de la brigade des homicides, le département de la protection de l’État du bureau de la police criminelle de l’État a également été impliqué dans l’enquête. Comme toujours dans ce genre de cas, lorsque les policiers font usage de l’arme de service, le Département des enquêtes internes (D.I.E.) est également impliqué dans l’enquête.

La scène de l’incident, qui avait été bouclée sur une large zone, devait être examinée ce soir avec un scanner 3D afin de pouvoir reconstituer le déroulement des événements. En dehors de l’homme décédé, dont l’identité n’a pas encore été déterminée, personne n’a été blessé, a déclaré la porte-parole de la police. Plusieurs voitures avaient été endommagées par lui.

Faz / Der Tagesspiegel / Bild


Fdesouche sur les réseaux sociaux