Fdesouche

Une conseillère municipale de Yarra City a été accusée d’avoir déclenché une altercation avec une autre femme à l’extérieur d’un club gay de South Yarra, avant que la conseillère ne s’exclame “Allahu Akbar” et ne jure de “faire en sorte que tous ces pédés meurent“.

Anab Mohamud, membre des Verts australiens, aurait lancé cette tirade homophobe après avoir subi de graves blessures au visage lors de l’agression du 11 avril, selon la déclaration d’un témoin.

Cette déclaration a récemment été transmise aux inspecteurs de la police de Victoria, qui continuent d’enquêter sur l’incident survenu à l’extérieur de la boîte de nuit Chasers, qui accueille la populaire soirée dansante LGBTQ Poof Doof.

L’agent de sécurité a déclaré avoir appelé une ambulance et tenté d’administrer les premiers soins à Anab Mohamud immédiatement après l’agression sur Bray Street.

[…]

Sur une vidéo obtenue par The Age, on voit Anab Mohamud et un compagnon marcher dans Bray Street vers 3 h 40 du matin, lorsqu’elle s’arrête à l’extérieur d’une zone fumeurs à l’arrière de la boîte de nuit Chasers.

Un autre témoin, qui travaille comme gérant au Poof Doof, a déclaré à la police que Anab Mohamud a passé la main à travers les barreaux de la zone fumeur et a attrapé une “femme trans” par les cheveux. Le gérant, qui a demandé à ne pas être identifié, a déclaré avoir tenté de séparer les deux personnes.

“Lorsque je me suis approché de [la cliente], j’ai regardé à travers les barreaux métalliques et j’ai vu que sa tête était tirée contre les barreaux métalliques de la porte par une femme [Anab Mohamud] qui se trouvait dans la rue Bray… Elle criait : Je t’emmerde, je vais t’avoir“”, a déclaré le gérant dans une déclaration sous serment faite le 17 mai.

Une fois séparé, le patron a ouvert une porte de secours et a poursuivi Anab Mohamud le long de Bray Street avant que l’altercation ne se produise.

Le gérant allègue dans sa déclaration que le Anab Mohamud criait “Allahu Akbar.

Il prétend également que son associé masculin lui a dit : “Tu sais qui elle est, tu t’es frotté à la mauvaise femme. Elle connaît tous les gangs, ils vont te mettre dans la merde.

Anab Mohamud, qui est arrivé en Australie en tant que réfugié somalienne il y a 20 ans et qui vit aujourd’hui dans le quartier d’Atherton Gardens, affirme avoir un “lien fort avec les valeurs des Verts“, selon son profil sur le site Web des Verts australiens.

The Age


Fdesouche sur les réseaux sociaux