Fdesouche

12/05/2021

Moufide Bouchibi, un des plus importants trafiquants de drogue français, interpellé en mars dernier à Dubaï, a été extradé, mardi 11 mai, vers la France, où il est arrivé le lendemain matin, ont indiqué des sources proches du dossier, confirmant une information de RTL.

(…) Moufide Bouchibi était entré dans le trafic de stupéfiants à grande échelle en s’associant au début des années 2000 avec un Alsacien, Sofiane Hambli, dit «la Chimère».

(…) Le Figaro


23/03/2021

Principal importateur de cannabis en France, Moufide Bouchibi a été interpellé dimanche 21 mars au soir à Dubaï. Il est présenté ce mercredi à la justice locale en vue de son extradition vers la France.

C’est la chute d’une légende et d’un fantôme. Depuis plus de dix ans, il échappait aux policiers spécialisés dans la lutte contre le trafic de stupéfiants. L’une des seules photos de lui en possession des autorités française date de plus de vingt ans.

Moufide Bouchibi a été interpellé dimanche soir à Dubaï par la police locale. Le trafiquant était pisté depuis de long mois par les policiers de l’Office anti-stupéfiants (OFAST) qui poussaient pour obtenir son interpellation. En soirée ce mardi, le parquet de Dubaï a confirmé l’identité de « Mouf » aux autorités françaises. Le trafiquant a été formellement identifié grâce à une photo et des empreintes digitales contenues dans une notice rouge d’Interpol. Selon nos informations, le trafiquant de 41 ans, petit dealer de cité devenu le plus gros importateur de cannabis en France, est présenté ce mercredi matin à 9 heures aux autorités judiciaire de Dubaï en vue de son extradition réclamée par la France. Cette information ultra-sensible a pris 48 heures avant d’avoir une confirmation officielle.

Alors que la plupart de ses lieutenants sont tombés au fil des ans, le caïd avait toujours réussi à passer entre les mailles du filet des enquêteurs de la police judiciaire. « En cavale, on le disait caché en Algérie, commente le journaliste et écrivain Jérôme Pierrat, spécialiste du grand banditisme (1). Il a démarré comme petit revendeur avant de monter marche par marche trous les échelons du grand banditisme. » Il a même atteint le sommet du narcotrafic en France : si les chiffres sont toujours à prendre avec des pincettes, on lui attribue l’importation de 50 à 60 tonnes de cannabis par an vers l’Europe. Un trafic qui lui aurait rapporté jusqu’à 70 millions d’euros par an.

[…]
Le Parisien


Fdesouche sur les réseaux sociaux