Fdesouche

12/05/2021

L’escalade du conflit entre Israël et l’organisation terroriste palestinienne Hamas se fait également sentir en Allemagne. Mardi soir, des jeunes hommes d’origine arabe et d’autres ont incendié des drapeaux israéliens devant les synagogues de Bonn et de Münster. A Bonn, des pierres ont également été lancées contre la porte d’entrée de la synagogue. La police a rapidement pu retrouver plusieurs suspects dans les deux villes. Lundi soir, à Düsseldorf, un suspect inconnu avait également mis le feu à des ordures au monument de la Grande Synagogue détruite par les nazis. Mercredi, une menace d’attentats a également été annoncée, qui circule sur Internet. Un Syrien vivant en Allemagne, qui parle soi-disant au sujet d’un groupe de Syriens et de Palestiniens, a posté ” nous allons vous brûler comme Hitler l’a fait « . Le Conseil central des Juifs en Allemagne est horrifié.

« Quiconque brûle un drapeau israélien devant une synagogue allemande ne critique pas Israël, mais manifeste sa haine envers tous les juifs. Nous ne tolérerons jamais l’antisémitisme « , a déclaré la présidente du gouvernement, Dorothee Feller.

Il est responsable de l’antisémitisme au gouvernement fédéral, Felix Klein, s’attend à une augmentation des délits antisémites en Allemagne dans le contexte du conflit au Moyen-Orient : « C’est malheureusement un schéma classique de blâmer les juifs en Allemagne pour ce que fait le gouvernement israélien – un gouvernement dont ils n’ont aucune influence sur l’action », a ajouté M. Klein, en demandant que la protection des institutions juives soit adaptée à la situation.

Der Tagesspiegel / Muenstraschezeitung / Welt


11/05/2021

A Bonn, en début de soirée, il y a eu des dégâts matériels à la synagogue de Bonn, dans la rue du Temple. Selon la police, des suspects auraient jeté des pierres sur le bâtiment et endommagé des vitres au-dessus de la porte d’entrée.

A Münster, plusieurs témoins ont signalé à la police ce soir-là qu’un « groupe d’une quinzaine de personnes à l’aspect arabe » se trouvait devant la synagogue, criant à haute voix et brûlant un drapeau israélien. Des témoins ont alerté la police. Elle a pu arrêter 13 personnes.

Les agents de police ont trouvé trois notes portant des caractères arabes présumés sur le front de la synagogue. Sur le trottoir, les forces de l’ordre ont également trouvé un drapeau blanc et bleu incendié.

La police, qui, selon les premières déclarations, soupçonne un motif politique derrière les dégâts matériels, a pu arrêter trois suspects lors des recherches immédiates. Vers 19h50, les forces ont provisoirement arrêté deux hommes de 20 ans dans la zone de l’avenue Adenauer. Peu de temps après, un suspect de 24 ans a été inspecté dans la zone de La Rue Niebuhrstrasse et arrêté provisoirement.

Le maire de Düsseldorf, Stephan Keller (CDU), a parlé d’un « acte épouvantable » : « Je condamne fermement l’attaque et l’utilisation de l’un des plus importants lieux de commémoration de la ville à des fins politiques dans la situation actuelle ».

GA.DE / Sueddeutsche / BILD


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux