Fdesouche

19/04/2021

Une information judiciaire est ouverte par le parquet de Bordeaux pour meurtre. L’autopsie, pratiquée à l’Institut médico-légal de la ville, conclue à un décès dû « à un œdème cérébral post-traumatique suite à un fracas facial majeur », selon le parquet. Plusieurs fractures ont été relevées sur son visage.

Les cinq personnes sont sans emploi et originaires des communes de la rive droite, Lormont, Cenon et Floirac. L’une d’entre elles, connue pour des faits de violence, serait récemment sortie de prison. Selon un proche de l’enquête, les quatre garçons auraient reconnu leur présence sur les lieux et avoir porté des coups de pied à la victime. Les quatre agresseurs présumés ont justifié leur acte en représailles à un propos qu’ils ont jugé déplacé de la part de la victime. En revanche, ils ont nié avoir eu l’intention de tuer.

Le Parisien


18/04/2021

Dans un communiqué, le parquet de Bordeaux annonce la mise en examen et le placement en détention provisoire de quatre jeunes hommes, après le meurtre d’un sexagénaire à Floirac, le 10 avril dernier. Une cinquième personne, une femme, est placée sous le statut de témoin assisté. 

(…) D’après le communiqué de la procureure Frédérique Porterie, “l’hypothèse d’une mauvaise rencontre avec une personne qui aurait été dérangée et surprise par la présence de la victime [est] rapidement privilégiée, l’homicide de la victime ayant manifestement été commis avec soudaineté et brutalité.”

(…) Mardi 13 avril, l’enquête progresse rapidement grâce à un témoignage anonyme fourni aux policiers. Selon cette personne, un jeune homme de 21 ans, habitant à Cenon, se vante d’être l’auteur du meurtre. (…)

France 3


17/04/2021

La victime de 68 ans aurait croisé ses meurtriers dans les parties communes de son immeuble, rapporte Sud-ouest. Cinq suspects ont été interpellés.

(…) Selon les éléments de l’enquête, des voisins ont souligné la présence régulière de jeunes dans les locaux, fumant et buvant. À partir des indices recueillis, quatre suspects âgés de 19 à 21 ans ont été identifiés, soupçonnés d’avoir tué Pierre Sourgen de façon gratuite, ainsi qu’une jeune femme qui aurait également été impliquée dans le lynchage. La victime avait l’habitude d’effectuer une balade avant de dîner. Il aurait alors croisé les jeunes et aurait fait une banale réflexion, suffisante pour déclencher leur courroux puis un déchaînement de violence. Les jeunes l’auraient fait chuter puis l’auraient roué de coups de pied, avant de l’abandonner à son sort et de prendre la fuite.

(…) Le Figaro


Quatre jeunes hommes et une jeune femme ont été interpellés par la police judiciaire jeudi soir et ce vendredi matin. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs du meurtre d’un sexagénaire

Moins d’une semaine après la découverte du corps sans vie de Pierre Sourgen, un habitant de Floirac de 68 ans, les enquêteurs de la police judiciaire (PJ) de Bordeaux ont identifié une bande de jeunes gens d’une vingtaine d’années qui serait à l’origine des coups ayant causé la mort du sexagénaire.

Samedi dernier, vers 19 heures, c’est un habitant de la résidence Le Hameau-de-Bourbon, rue Edgar-Degas à Floirac, qui a découvert Pierre Sourgen, au sol, le visage ensanglanté. Il gisait dans un couloir desservant les locaux techniques d’un immeuble. C’est là qu’il aurait croisé la bande de jeunes habitant Lormont, Cenon et Floirac et leur aurait fait semble-t-il fait une réflexion. Ces derniers, en réponse, se seraient jetés sur lui pour le faire tomber et le rouer de coups de pied.

Les quatre jeunes pourraient avoir participé chacun à leur tour aux gestes mortels. La jeune femme aurait été témoin passive mais elle n’a pas porté secours ni donné l’alerte.

(…) Sud Ouest

Sur Floirac :


Fdesouche sur les réseaux sociaux