Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/
Info franceinfo Attentat à la basilique de Nice : le juge demande une expertise pour déterminer si les pertes de mémoire du principal suspect sont réelles

Le psychiatre et le neurologue missionnés par la justice ont six mois pour se prononcer. Trois personnes avaient été tuées dans cette attaque au couteau, en octobre 2020.

Pour la première fois depuis l’attentat à la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice (Alpes-Maritimes), Brahim Aouissaoui, le principal suspect, a été interrogé par le juge d’instruction mardi 6 avril. Selon les informations de franceinfo, face au magistrat il a affirmé “ne pas se souvenir des événements survenus en France, ni de son passage de plus d’un mois en Italie, ni même à quelques détails près de son passé en Tunisie”.

Une première expertise médicale consultée par franceinfo a conclu, en février dernier : “Il n’y a pas de blessure ou de traitement susceptibles d’entraîner des pertes de mémoire à court et moyen terme. Les pertes de mémoire alléguées pourraient éventuellement s’intégrer dans un syndrome de stress post-traumatique, mais qui ne peut être objectivé que par un examen psychiatrique. Une participation à type de simulation ne peut être exclue.” Le juge d’instruction a donc décidé de missionner un psychiatre et un neurologue. Ils ont six mois pour déterminer si cette amnésie est réelle ou simulée. Contacté par franceinfo, son avocat n’a pas souhaité faire de commentaires.

www.francetvinfo.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux