Fdesouche

Le retour de la chemise hawaïenne a été célébré par la presse spécialisée, car des célébrités comme Bill Murray, Rihanna et Sophie Turner ont été vues en train de la porter.

Mais selon Zara Anishanslin, membre du Davis Center for Historical Studies de Princeton, les gens devraient réfléchir à deux fois avant de porter ces vêtements.

“Elles sont l’équivalent mode d’un mariage de plantation”, a déclaré Anishanslin. “Elles pourraient être considérés comme des incarnations à la mode de l’histoire de la colonisation américaine, de l’impérialisme et du racisme contre les habitants indigènes d’Hawaï. Les gens devraient réfléchir à deux fois pour savoir si ce look vaut le poids de son passé associé.”

Les chemises hawaïennes ont également été récupérées par le mouvement “Boogaloo”, des suprémacistes blancs qui prônent la guerre contre le gouvernement fédéral.

[…] “Pourquoi ne pas concevoir des chemises hawaïennes qui utiliseraient une iconographie et des slogans anti-armes, anti-racistes et pro-paix ?” a-t-elle déclaré. “Pourquoi ne pas, et c’est sans doute important, engager des designers indigènes pour les créer ?”.

The Guardian


Fdesouche sur les réseaux sociaux