Fdesouche

10/04/2021


08/04/2021

Derrière cette salve de reproches qui affluent sur les réseaux sociaux, la maire de Paris voit une « campagne très orchestrée » par ses adversaires. L’édile, qui indique être remonté « jusqu’au premier hashtag » pour connaître l’origine de la polémique, note « beaucoup de proximité avec l’extrême droite » pour tous les « gros comptes » Twitter qui se sont fait les relais de cette vague de mécontentement. « C’est une méthode assez simple de trumpisation de la vie politique à l’œuvre partout, y compris en France », a-t-elle déploré au micro de RTL. Pour elle, cette campagne « doit servir de cas d’école » sur les attaques ciblées à visée politique sur les réseaux sociaux.

Le Point

06/04/2021

03/04/2021


Fdesouche sur les réseaux sociaux