Fdesouche

19/03/2021

Au micro d’Europe 1 mercredi, la présidente de l’Union Nationale des étudiants de France (UNEF) a reconnu l’existence de réunions interdites aux blancs. Un épisode de plus dans la série des polémiques qui touchent le syndicat depuis plusieurs années. “Marianne” a compilé les faits les plus marquants.

(…)

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2019, pendant 15 heures, la cathédrale Notre-Dame de Paris prend feu. L’émotion nationale et internationale, provoquée par cette perte, n’a pas atteint certains militants du syndicat. Bien au contraire. « Ça y est drame national, une charpente de cathédrale brûle » ironise Édouard Le Bert, membre du bureau national à l’époque. Pour continuer sur cette lancée, Hafsa Askar « s’en balek [bats les couilles ; N.D.L.R.] » de l’incendie, estimant qu’il s’agit de « votre délire de petits blancs ». Cette ancienne vice-présidente de l’Unef Lille s’était illustrée en 2017, appelant à « gazer tous les blancs, cette sous-race ». Ni l’un ni l’autre ne sont plus membres du syndicat. À l’époque Mélanie Luce avait déploré des positions qui « ne sont pas celles de l’UNEF ».

Marianne

16/03/2021


En Lien :


Fdesouche sur les réseaux sociaux