Fdesouche

L’opération est censée permettre le développement de logements sociaux dans le 6e arrondissement de Lyon (Rhône). Elle est vivement critiquée par l’opposition à la Métropole.

Un immeuble revendu moitié prix, plutôt inhabituel dans une ville où le prix de l’immobilier atteint des sommets.

La majorité de la Métropole de Lyon (Rhône) a validé la revente d’un immeuble situé 100 rue Bugeaud, dans le 6e arrondissement de Lyon, ce lundi 22 février 2021, pour 6,8 millions d’euros à la société HLM Immobilière Rhône-Alpes.

Le bien avait pourtant été acquis par la Métropole, qui l’avait préempté à la fin du mois d’octobre 2020 pour 13,6 millions d’euros. Soit une perte pour la collectivité de  6,7 millions d’euros.

Un delta justifié par une ambition politique, celle de créer des logements sociaux dans la métropole, selon la délibération adoptée la semaine dernière. 

S’ils disent ne pas s’opposer à la création de logements sociaux, les élus de droite et du centre fustigent l’opération. « L’opération revient à verser une subvention de 6.773.600 euros à la Métropole en faveur de cet opérateur, c’est-à-dire 205.260 euros par logement« , tance ainsi le groupe Inventer la Métropole de demain….

Seulement trois logements libres

Le 100, rue Bugeaud comprend 33 logements dont 30 sont actuellement occupés. « L’opération ne va même pas permettre d’attirer de nouveaux locataires qui ont besoin de logements sociaux, pointe Pascal Blache à Actu Lyon. Et le taux de rotation dans ce type de logement est médiocre. »…

Mais l’ombre des charognards plane toujours selon l’opposition, qui craint que l’acquéreur ne soit tenté de revendre pour profiter d’une coquette plus-value.

Reste que cette opération semble avoir bien entamé l’enveloppe de 40 millions dédiée à la politique foncière métropolitaine en 2021, selon l’opposition. « Ces 7 millions de perte auraient pu servir à trouver d’autres solutions de logement », éructe Pascal Blache…

Actu Lyon


Fdesouche sur les réseaux sociaux