Fdesouche

Des vitres de bus de la TEC ont été brisées alors que les véhicules étaient stationnés au dépôt à Oreye. Certains chauffeurs expriment leur ras-le-bol. « Ce sont des migrants. La situation devient préoccupante », affirme l’un d’entre eux.

Dimanche en fin de journée, plusieurs chauffeurs de la TEC se trouvaient au dépôt à Oreye. Rapidement, ils constatent que les bus ont été la cible de vandalisme. Plusieurs vitres de ceux-ci ont été brisées… Ils expriment leur ras-le-bol et estiment qu’ils ne sont plus en sécurité.

« Voici l’œuvre de migrants devant le dépôt d’Oreye à l’arrêt vers Liège. De plus en plus de faits sont à constater dans nos véhicules. Incivilités, vols, agressivité envers les passagers et les conducteurs hormis le fait qu’ils ne prennent pas de titres de transport. Les problèmes se posent depuis deux ans. », nous confie un chauffeur anonymement.

► Le mayeur prend la parole : « Voilà plusieurs semaines que la situation se dégrade avec des vols et agressions de la part des migrants ». (…)

Sudinfo.be


Fdesouche sur les réseaux sociaux