Fdesouche

Selon les responsables de la mosquée, le ou les malfrats auraient probablement commis cet acte lundi en fin d’après-midi.

“Cet incident reflète le climat délétère que traverse la France aujourd’hui. En effet, la banalisation des propos ciblant les musulmans dans les discours médiatiques désinhibe les ennemis du vivre-ensemble”, a réagi pour sa part la mosquée sur sa page Facebook.

La Mosquée Eyyûb Sultan sera une fois terminée la plus grande d’Europe, et aura 2 minarets de plus de 40 mètres. Elle est gérée par la Confédération Islamique Milli Gorus (CIMG) membre du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM).

Cet acte odieux survient dans un climat d’hostilité envers la communauté musulmane de France. En effet, avec le Comité de Coordination des Musulmans Turcs de France (CCMTF), et l’association musulmane « Foi & Pratique », le CIMG a refusé de signer la charte des imams imposée par l’Etat français.

Suite à ce refus, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait donc menacé de représailles. Un fidèle de la mosquée, souhaitant préserver son anonymat, estime ainsi au correspondant d’Anadolu, que « certains ont bien compris le message qui veut donner le ministre ».

AA / Medyaturk


A relire sur Fdesouche :