Fdesouche

Le collectif Solidarité Roms Lille Europe permet, depuis dix ans, à des Roms soumis à une obligation de quitter le territoire, d’éviter l’expulsion. Encadrés par la police aux frontières, ils réalisent un aller-retour de quelques minutes entre la France et la Belgique.

[…] Depuis janvier 2014, les Roumains et Bulgares, comme tout les citoyens de l’Union européenne, peuvent séjourner librement en France pendant trois mois mais doivent ensuite justifier d’un droit de séjour en prouvant qu’ils travaillent, sont à la recherche d’un emploi ou encore parce qu’ils sont étudiants.

[…] Pour profiter de cette faille, il faut compter une demi-journée, un temps qui aurait pu être occupé à réaliser des démarches administratives, selon Cassandra, une Roumaine de 18 ans raccompagnée à la frontière l’an dernier. “Peut-être que dans cette journée-là on a des rendez-vous. D’un seul coup ils nous font partir chercher notre papier jusqu’en Belgique et pour rentrer ça prend du temps.” […]

“Tout le monde sait, la préfecture, la police aux frontières et nous, qu’ils reviennent et que l’on peut recommencer ça dans trois mois. Ça n’a aucun sens.”

francetvinfo.fr