Fdesouche

Un homme prétend avoir été séquestré plusieurs heures après avoir été enlevé par trois malfaiteurs, mardi après-midi, à Gennevilliers. Pour obtenir sa libération, sa femme aurait, selon lui, été contrainte de vider le coffre-fort de leur domicile pour remettre une rançon de 9 000 euros à ses ravisseurs.

[…]

Détail troublant : l’homme affirme que sur les 9 000 euros que contenait son coffre, 6 000 euros appartenaient à « la mosquée de Gennevilliers ». Ce que nient catégoriquement les responsables de la plus grande mosquée de la ville, la mosquée Ennour, où la rumeur de cette affaire d’enlèvement s’est vite propagée.

« Cet homme est un simple fidèle qui vient parfois prier ici et dont les enfants suivent des cours le samedi, rien de plus, insiste Mohamed Ben Ali, président de l’association qui gère le lieu de culte. Il ne fait partie ni du bureau, ni des responsables de l’association. Il a visiblement déclaré que cette somme lui avait été confiée par l’association pour acheter de la nourriture en vue d’action pour les plus fragiles, mais c’est faux. Ce Monsieur ne fait pas partie non plus de notre commission aux affaires sociales. »

[…]

Aux enquêteurs du SDPJ 92, à qui les investigations ont été confiées, de faire désormais toute la lumière sur cette mystérieuse affaire. Et de vérifier, point par point, le récit parfois elliptique de la victime.

Le Parisien