Fdesouche

Les Allemands reconnus coupables d’avoir violé à plusieurs reprises la quarantaine après avoir été exposés au COVID-19 seront détenus dans des centres de détention – et même sous la garde de la police.

Les autorités de l’État de Saxe ont déjà approuvé des plans pour incarcérer les briseurs de quarantaine dans une section clôturée d’un camp de migrants, selon le Telegraph.

Un autre État, le Brandebourg, prévoit également d’utiliser une section d’un camp de migrants.

Dans le Schleswig-Holstein, les récidivistes seront détenus dans une zone spéciale d’un centre de détention pour mineurs, selon l’article, qui cite le journal allemand Welt.

(…) Les centres sont destinés à détenir uniquement ceux qui continuent à rompre la quarantaine même après avoir été condamnés à une amende.

New York Post