Fdesouche

Caisse d’Epargne d’Orléans : un cadre licencié pour une plaisanterie à 20 millions d’euros

Le Conseil d’Etat vient de confirmer le licenciement prononcé en 2016 par la Caisse d’Epargne Loire-Centre à l’encontre d’un de ses cadres à Orléans : il avait effectué un virement de 20 millions d’euros à une de ses collègues, semble-t-il “pour faire une plaisanterie”.

[…]

Colère du syndicat Sud-Solidaires

Une décision qui suscite la colère et l’incompréhension d’Alain Quesnes, délégué syndical Sud Solidaires à la Caisse d’Epargne Loire Centre. “Cette affaire, dénonce-t-il, n’est que le montage en épingle d’un fait informatique banal dans une banque : l’enregistrement d’une opération non volontaire suivie de son annulation immédiate. Il n’y a eu aucun préjudice pour la banque, tout est resté virtuel !

[…]

A ses yeux, le licenciement de Mathias a évidemment un lien avec ses mandats syndicaux.

[…]

On peut, en revanche, penser que son passé n’a pas joué en sa faveur, puisqu’il avait déjà été sanctionné auparavant à 2 reprises par la banque, pour avoir accordé un taux préférentiel à un membre de sa famille

[…]

L’article dans son intégralité sur France Bleu