Fdesouche

Placé en centre éducatif fermé, un adolescent, soupçonné d’avoir participé au massacre d’un homme dans les jardins de l’Hôtel de ville de Rouen en septembre 2019, est en fugue. Introuvable.

« C’est vrai, nous avons un peu la tête dans les godasses, confie une source judiciaire. On peut tourner le truc dans tous les sens, tenter de trouver des excuses aux uns et aux autres, chercher des circonstances atténuantes… Pour l’institution judiciaire, c’est clair, cette fugue est plutôt embarrassante. D’autant plus que les faits reprochés à cet individu sont de nature criminelle et qu’ils avaient eu une certaine résonance au sein de la population rouennaise vu l’atrocité du crime.»

(…) Paris Normandie

(Merci à Jerem)