Fdesouche

L’unité anti-terroriste grecque a arrêté jeudi un membre syrien de l’Etat islamique, âgé de 27 ans, après un raid au camp de migrants d’Eléonas, dans l’ouest d’Athènes, où il séjournait avec sa femme et ses enfants.

Il a admis aux enquêteurs qu’il était membre de l’EI et qu’il avait commis plusieurs meurtres.

Il a été accusé d’appartenance à une organisation terroriste et de complicité directe dans des meurtres en tant qu’acte terroriste. Selon le nouveau code pénal grec, les autorités judiciaires peuvent juger des personnes pour des actes terroristes qui ont été commis à l’étranger.

La police est entrée dans le camp suite à une rixe entre migrants.

(…) La police hellénique (ELAS) a déclaré qu’il était entré en Grèce le 28 mars 2018 et avait demandé l’asile, qui ne lui avait pas encore été accordé.

Ekathimerini


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux