Fdesouche

Les combattants russes d’arts martiaux mixtes Zelim Imadayev et Albert Duraev ont apporté leur soutien au Tchétchène Abdulak Anzorov, qui a tué et décapité un professeur d’école dans la banlieue de Paris.

[…]

Dans sa story Instagram, Imadayev a qualifié Anzorov de héros, et Duraev a écrit que «la liberté d’expression a perdu la tête en France», ajoutant un emoji souriant à la publication. Par la suite, les deux combattants ont supprimé les publications, mais leurs captures d’écran sont restées sur Internet.

Sport24.ru


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux