Fdesouche

Selon un sondage Ifop pour CNews et Sud Radio, seulement 40 % des Français font confiance à Emmanuel Macron et au gouvernement pour lutter contre le terrorisme.

La laïcité est-elle en train de se déliter ? L’assassinat de Samuel Paty, un professeur d’histoire décapité en pleine rue à Conflans-Sainte-Honorine vendredi dernier après avoir montré des caricatures de Mahomet à des élèves, secoue la France et a relancé des inquiétudes sur la liberté d’expression et la place des religions à l’école et dans la société. Pour 87 % des Français, la laïcité serait ainsi aujourd’hui en danger, selon un sondage Ifop Fiducial pour CNews et Sud Radio. 79 % des personnes interrogées estiment même que l’islamisme a déclaré la guerre à la France et à la République.

Pour une très grande part des sondés (78 %), il est justifié que les enseignants montrent à leurs élèves des caricatures se moquant de la religion dans le but d’illustrer les formes de la liberté d’expression. 76 % estiment toutefois que les professeurs ne sont pas suffisamment soutenus par leur hiérarchie en cas d’incidents en classe.

Pour lutter contre l’islamisme, les sondés accordent leur confiance en premier lieu à la patronne du Rassemblement national Marine Le Pen (44 %). Vient ensuite un quator à 37 % : le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy, Emmanuel Macron et le Premier ministre Jean Castex (37 %). 76 % des Français interrogés plaident par ailleurs pour une dissolution du CCIF, le Collectif contre l’islamophobie en France, qui est dans le collimateur des autorités.

(…) Le Point


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux