Fdesouche

Une vingtaine d’agents de sécurité tchétchènes ont été recrutés depuis décembre dernier pour assurer la tranquillité des halls et parties communes de quatre bailleurs sociaux de Melun, de 18 heures à 2 heures.

Ce ne sont pas des Robocop. Mais même sans armes ni chiens, leur présence en impose. Quand les correspondants de nuit tchétchènes débarquent à trois mercredi soir dans le hall de la tour, les jeunes qui s’y trouvent se dispersent comme une volée de moineaux !

(…) L’équipe assure obtenir des résultats : « Aux 16-21, rue d’Estienne-d’Orves, au 47, rue Lavoisier, il n’y a plus de vente de stups. »

(…) Le dirigeant de Protection + salue le travail de ceux qu’il appelle « mes garçons ». « Tous ceux que j’emploie à Melun sont Tchétchènes. Ils sont très très courageux. 80 % d’entre eux ont fait la guerre contre les Russes. Comment peut-on avoir peur d’une tour après ça, pointe-t-il. Ils inspirent le respect, ont des règles de conduite. Je n’ai pas eu une seule plainte sur eux pour un outrage ou des coups et blessures dans toute la France. »

Le Parisien


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux