Fdesouche
Gangs tamouls : le racketteur avait tranché l’index d’un commerçant de Melun

On l’appelle « le Tigre » ou « Selva de Corbeil ». Soupçonné d’être le chef d’une organisation criminelle spécialisée dans le racket dans la communauté sri-lankaise, cet homme de 36 ans s’est vu rejeter sa demande de remise en liberté par la chambre de l’instruction de Paris. Selon nos informations, une enquête, ouverte il y a près d’un an pour des faits criminels de violence, extorsion et association de malfaiteurs, est en passe de se terminer devant les magistrats du tribunal correctionnel de Melun (Seine-et-Marne).

Dans le box vitré de la salle d’audience, ce petit homme au teint mat ne paye pas de mine. C’est pourtant bien lui qui est accusé, dans la nuit du 7 au 8 juin 2020, d’avoir tranché l’index d’un commerçant de Melun (Seine-et-Marne) pour le voler. Ce soir-là, le clan tamoul arrive sur place à bord d’une Fiat 500, d’une Porsche Cayenne, d’un Volkswagen Tiguan et d’une Audi.

www.leparisien.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux