Fdesouche

Le président français Emmanuel Macron a indiqué jeudi 1er octobre disposer d’informations «de manière certaine» sur la présence de «combattants syriens de groupes djihadistes» au Nagorny Karabakh, théâtre de combats entre Arméniens et Azerbaïdjanais.

«Nous disposons d’informations aujourd’hui de manière certaine qui indiquent que des combattants syriens de groupes djihadistes ont (transité) par Gaziantep pour rejoindre le théâtre d’opérations du Haut Karabakh. C’est un fait très grave nouveau, qui change la donne», a déclaré le chef d’État français à son arrivée à un sommet européen à Bruxelles, utilisant le nom retenu par la France pour désigner ce territoire.

Le Figaro


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux