Fdesouche

30/09/2020

(…) La police grecque suppose que les suspects ont commencé leur trafic en juin dernier. Depuis lors, ils auraient organisé 32 traversées illégales, amenant plus de 3 000 migrants clandestins en Grèce, selon l’hebdomadaire allemand Junge Freiheit.


La police grecque a accusé lundi 35 travailleurs d’organisations non-gouvernementales d’aider des migrants à entrer illégalement dans le pays depuis la Turquie.

Les travailleurs sont suspectés d’avoir renseigné des migrants sur les positions des gardes-côtes ainsi que des passeurs sur des lieux d’accostage sur l’île de Lesbos, dans au moins 32 cas. (…)

Les premiers passages incriminés entre la Turquie et Lesbos remontent au mois de juin. Les suspects auraient échangé des informations via des applications de communication et réseaux sociaux privés.

La police n’a pas dévoilé le nom des organisations impliquées, mais celles-ci ont des membres provenant d’Allemagne, d’Autriche, de Norvège, de Suisse et de Bulgarie.

RTBF


28/09/2020

Grèce – Trente-trois membres d’organisations non gouvernementales et deux ressortissants étrangers soupçonnés d’avoir facilité l’entrée illégale en Grèce de demandeurs d’asile en provenance de Turquie font l’objet d’accusations pénales, notamment pour avoir dirigé une organisation criminelle, pour espionnage et violation de secrets d’Etat, a déclaré lundi la police grecque (ELAS).

Dans une déclaration publiée après plusieurs mois d’enquête avec l’aide de l’agence de renseignement grecque et de l’unité anti-terrorisme, l’ELAS a déclaré que le racket présumé avait alimenté le trafic de migrants vers l’île de Lesbos depuis au moins début juin.

Les accusés auraient activement soutenu des réseaux de trafiquants pour faire entrer clandestinement des migrants en Grèce. En utilisant notamment des informations confidentielles, transmises aux passeurs par messagerie privée, ainsi que les points de rassemblent des migrants en provenance de Turquie, et leurs coordonnées géographiques.

(…) L’enquête se poursuit pour déterminer l’ampleur des activités du trafic.

(…) Ekathimerini


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux