Fdesouche

Même si l’Elysée ne l’a pas confirmé pour l’heure, c’est dans cette ville des Yvelines que le président annoncera vendredi son plan de lutte contre l’islam politique et le communautarisme. Une commune dans laquelle il s’est déplacé trois fois depuis 2015.

[…] « Les Mureaux, c’est un bon choix. Il fallait une ville qui soit concernée par l’ensemble des thématiques traitées dans le futur projet de loi, que ce soit en termes de politique de la ville, de lutte contre l’islam radical, d’intégration, etc. », confie un conseiller. En décembre 2019, le ministre de l’Intérieur d’alors, Christophe Castaner, et son secrétaire d’Etat Laurent Nunez, s’étaient rendus dans cette ville de lointaine banlieue, au nord-ouest de Paris, et l’avaient citée comme un exemple dans la lutte contre le repli communautaire et l’islamisme. Une destination qui envoie un message plus positif que Lunel donc…

Emmanuel Macron connaît par ailleurs lui aussi Les Mureaux. En 2015, alors ministre de l’Economie, il y avait visité une entreprise spécialisée dans l’impression 3 D. Deux ans plus tard, candidat à l’élection présidentielle, il s’y était de nouveau rendu, en compagnie de l’humoriste et animateur radio Yassine Belattar, pour rencontrer cette fois-ci des jeunes talents issus des quartiers populaires de la ville. Elu à l’Elysée, il y était revenu en février 2018 pour un déplacement consacré à l’accès à la culture. Jamais trois sans quatre…

Le Parisien


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux