Fdesouche

Une dizaine de députés s’apprêtent à quitter LREM pour rejoindre le groupe MoDem à l’Assemblée nationale selon Le Point. Un transfert qui est loin de faire les affaires de la macronie, qui voit son escadrille à l’Assemblée nationale – pourtant pléthorique en 2017 – s’amputer de ses membres pour la troisième fois du quinquennat.

Voilà des mois que Patrick Mignola, le patron des députés MoDem, travaille à ce « mercato » parlementaire qui sera officialisé lundi prochain. Dans son viseur, les déçus du système de fonctionnement du groupe majoritaire et de leurs cadres. Parmi eux, certains ont déjà dit oui. […]

Une opération montée de toutes pièces par Patrick Mignola et Marc Fesneau, sous la surveillance assidue du patron centriste François Bayrou. Le chef de file des députés MoDem n’a jamais caché sa volonté de tendre la main, comme il l’expliquait dans une interview au Figaro cet été, à ceux « de la majorité et de l’opposition » pour « élargir » le groupe du MoDem.  […]

Ce hold-up renforce numériquement le MoDem à l’Assemblée nationale, qui passe de 47 à 63 députés. Toujours plus fragilisé, le groupe LREM – qui avait déjà perdu la majorité absolue en mai dernier – doit plus que jamais composer avec son allié centriste. Si certains caciques de la majorité craignent que l’opération provoque quelques fâcheries, François Bayrou peut malgré tout se frotter les mains : à un an de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron n’a jamais été aussi dépendant de lui.

Le Point


Fdesouche sur les réseaux sociaux