Fdesouche

Pandémie ou pas, les préfectures poursuivent leur travail administratif d’examen des dossiers d’immigration. Ainsi, dans la Vienne, quatre jeunes majeurs, tous africains, se sont vus refuser leur titre de séjour. Ils sont donc sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF)

Les bénévoles de l’association Min’ de Rien sont catastrophés. Parmi les dossiers rejetés récemment par la préfecture de la Vienne, figurent plusieurs jeunes qui allaient signer des contrats de travail. Les patrons ne comprennent pas non plus.

Arrivé dans la Vienne il y a trois ans, ce jeune Ivoirien a reçu son courrier en recommandé ce lundi 27 avril. Sa première demande de titre de séjour est refusée. Un rejet accompagné d’une Obligation de Quitter le Territoire Français. […] On le considère maintenant comme quelqu’un d’entré illégalement, c’est ce qui motive le refus.[…] Avec le soutien de l’association, et de son avocat, Moussa va saisir le tribunal administratif […] Cette démarche judiciaire va prendre plusieurs mois. […]

Emplois non pourvus

Même situation pour Mamady, un jeune Guinéen de 18 ans, hébergé par une autre famille de Poitiers. L’évaluation de l’Aide Sociale à l’Enfance de la Vienne était négative. Son titre de séjour vient de lui être refusé aussi alors que son patron l’attend depuis des mois.

Ce couvreur-charpentier installé dans le Sud Vienne s’interroge. En tant que patron du jeune homme, il aurait d’ailleurs aimé donner son avis à l’administration. “C’est un jeune que j’ai logé gratuitement pendant trois mois. Il est bosseur, on ne lui laisse pas sa chance !”[…]

francetvinfo.fr


Fdesouche sur les réseaux sociaux