Fdesouche

Ibrahima, 64 ans, a été condamné ce lundi 16 décembre par le tribunal d’Orléans à huit mois de prison avec sursis pour avoir insulté et frappé sa femme parce qu’il voulait manger du riz alors qu’elle avait préparé du couscous…

“Une bien triste raison pour commettre des violences” : la substitut du procureur de la République a trouvé la phrase juste concernant cette affaire qui voyait Ibrahima comparaître dans le box des prévenus. Le 11 décembre dernier à Orléans, Fathi, 56 ans, sa femme, a subi insultes, coup de poing et étranglement parce qu’elle n’avait pas préparé le bon repas pour son mari : du couscous au lieu du riz […]. Dans la cuisine, il tente de l’étrangler, la bouscule et lui envoie de l’eau au visage.

«Elle m’avait préparé du couscous, elle sait bien que je ne mange pas de couscous !», s’emporte Ibrahima dans le box des prévenus.

[…] Ibrahima ne comprend pas ce qu’il a fait de mal et ne prend pas au sérieux les policiers qui viennent l’interpeller non plus. Sa femme, qui ne souhaite pas se porter partie civile, explique néanmoins qu’elle veut divorcer et que la personnalité de son mari a changé depuis qu’il a arrêté le cannabis au dernier Ramadan. «Quand il en fumait, il était plus calme…»

larep.fr

 

(Merci à charles marwin)


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux