Fdesouche

12/10/2019

Le député LREM Thierry Solère a été mis en examen vendredi 11 octobre notamment pour fraude fiscale, détournement de fonds publics et trafic d’influence, a indiqué dans un communiqué la procureure de la République de Nanterre.

Le document précise que l’homme politique «a été mis en examen par les trois magistrats instructeurs du pôle économique et financier du tribunal de grande instance de Nanterre» pour sept chefs d’infractions, dont «fraude fiscale», «détournement de fonds publics par dépositaire de l’autorité publique», «recel de violation du secret professionnel», «trafic d’influence passif» concernant quatre sociétés, «recel d’abus de bien sociaux», «recel d’abus de confiance», «financement illicite de campagnes électorales». Le tout «portant sur une période comprise entre 2003 et 2017».

Le quadragénaire a par ailleurs été placé sous le statut de témoin assisté pour «manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique» et «trafic d’influence passif» concernant une cinquième société.

[…]

La justice s’intéresse à ce proche du Premier ministre Edouard Philippe depuis 2016, après une plainte de Bercy pour fraude fiscale, qui avait entraîné l’ouverture d’une enquête préliminaire confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

[…]

LeFigaro


04/02/2019

L’enquête sur le député Thierry Solère avance. Ouverte à Nanterre en septembre 2016 pour fraude fiscale, elle a depuis été élargie à d’autres infractions. Une affaire qui vient d’être confiée à un juge d’instruction, a indiqué lundi le parquet dans un communiqué.

Une information judiciaire a été ouverte le 1er février à l’encontre du député des Hauts-de-Seine ainsi que de six autres personnes et six personnes morales, sur une période datant de 2005 à 2017, a précisé Catherine Denis dans un communiqué. L’instruction a été ouverte notamment pour fraude fiscale, détournement de fonds publics par dépositaire de l’autorité publique, trafic d’influence, abus de biens sociaux et financement illicite de dépenses électorales.

(Merci à moi)


Fdesouche sur les réseaux sociaux