Fdesouche
Amnesty International France et quatre autres ONG* appellent les députés à “élever” le débat lors des discussions à venir sur la politique migratoire de la France et de l’Europe.

Voici la tribune : “Madame la Députée, Monsieur le Député, le 7 octobre prochain, à l’initiative du gouvernement, vous allez débattre de la politique migratoire de la France et de l’Europe. Nous, associations humanitaires et de défense des droits des migrants et réfugiés, sommes inquiets de l’orientation que pourrait prendre ce débat. Trop de responsables politiques, en France comme ailleurs en Europe, ont malheureusement pris l’habitude d’instrumentaliser ce sujet notamment à des fins électoralistes, alimentant en cela les sentiments de peur et les divisions au sein des sociétés.

Certains continuent d’insister sur le fait que l’Europe est confrontée à “une crise”, que les migrants et les réfugiés représenteraient une menace pour son “mode de vie”. En France, des responsables politiques ressassent depuis des années les mêmes refrains anxiogènes d’un “dévoiement du droit d’asile”, des “abus du recours aux soins et à l’aide médicale d’État”, ou encore du “détournement du droit au regroupement familial”. De nouvelles intentions politiques apparaissent tout aussi néfastes comme celle de vouloir restreindre l’accès aux soins pour les demandeurs d’asile. […]

* Avec la Cimade, Médecins du monde, Médecins sans frontières, Secours catholique-Caritas France.

Le JDD


Fdesouche sur les réseaux sociaux