Fdesouche

Michel Serfaty (rabbin) : «Nous sommes sous l’effet du “Pas d’amalgames” qui a tétanisé le monde intellectuel français (…) On tente en France de banaliser et de taire tout ce qui ressemble à l’antisémitisme pour ne pas stigmatiser les auteurs»
– CNEWS, 29 septembre 2017, 9h23

Voir aussi : Y a-t-il une omerta médiatique sur le meurtre de Sarah Halimi «aux cris répétés d’Allah Akbar» (02/06/17)

Pascal Praud : «Y’a 27 ans, le cimetierre juif de Carpentras est profané et toute la France est dans la rue. Là une jeune femme qui s’appelle Sarah Halimi est tuée, et personne n’en parle.»

(…)

Michel Serfaty : «Nous sommes sous l’effet du “Pas d’amalgames” qui a tétanisé le monde intellectuel français (…) On tente en France de banaliser et de taire tout ce qui ressemble à l’antisémitisme pour ne pas stigmatiser les auteurs (…) Il suffit que les journalistes mettent les pieds dans les quartiers sensibles pour voir comment cet antisémitisme est transmis dans la famille dans l’enfance. Je les appelle les “brasiers de France”.»


Fdesouche sur les réseaux sociaux