Fdesouche

A deux voix, Samuel Pruvot et Malik Bezouh expliquent au FigaroVox le cheminement intérieur et spirituel qui leur a permis, à partir d’expériences à l’origine différentes, de partager une identité nationale commune fondée sur l’héritage chrétien.

Samuel Pruvot est rédacteur en chef à Famille Chrétienne et auteur du Mystère Sarkozy (éd. Le Rocher, 2016). Malik Bezouh est l’auteur de France-islam: le choc des préjugés. Notre histoire des croisades à nos jours (éd. Plon, 2015).

Oui, j’ai la conviction que l’identité chrétienne de la France, dès lors que l’on se débarrasse des poncifs et autres lieux communs qui l’ont dénaturé, peut être un incubateur d’intégration, au sens large tant il est vrai que de nombreux français de souche ignorent tout de la réalité de ce patrimoine grandiose.(Malik Bezouh)

Samuel PRUVOT.- […] Nicolas Sarkozy affirmait que tous les Français avaient des ancêtres gaulois. Il précisait, entre nous, qu’une petite sénégalaise, à la nanoseconde où elle devenait française, avait pour aïeul symbolique Vercingétorix. Copropriétaire du roman national. Pourquoi pas ?

Mais, dans notre ADN français, pas mal de monde se bouscule. Saint Denis et Clovis. Et toute une ribambelle de saints. Une question se pose cependant. Le christianisme est-il juste une part ancestrale de nous-mêmes ? Les racines chrétiennes seraient à la France ce que les gènes de l’Homme de Neandertal représentent chez l’Homo sapiens. Une butte témoin, une relique, un fossile. Un christianisme de musée pour de savants agnostiques. Si le catholique est le dernier des Mohicans il ne reste plus qu’à le parquer quelque part. En souvenir.

Une identité morte ne sert à rien sinon à recevoir des chrysanthèmes. Je me souviens longtemps du jour où j’ai retrouvé la foi dans la basilique du Sacré Cœur renouant du même coup avec toute l’histoire de France. Maritain écrivait qu’un jour les Français seraient dans leur propre culture comme devant un mur de hiéroglyphes. Ce jour est arrivé. Les catholiques ont le devoir de jouer les Champollion du XXI siècle faute de quoi notre identité sera perdue pour de bon. Charge à eux de tenir la lampe du Christ allumée pour ne pas plonger tout le monde dans le noir. Faut-il se résoudre à voir les nouvelles générations frappées par un Alzheimer spirituel? Et laisser nos concitoyens musulmans se désolidariser de notre histoire commune.

Malik BEZOUH. – Et si l’identité chrétienne de la France devenait un atout, une force, voire même un outil pouvant permettre d’amarrer la France musulmane à la nation, du moins celle qui, pour de multiples raisons, en est la plus éloignée ?

Cela peut sembler être une proposition saugrenue, en apparence ; pourtant il n’en est rien. En effet, plus jeune, ignorant tout de la France que mes préjugés ont atrocement défigurée, j’ai quelque peu erré, identitairement parlant, avant d’être sauvé par ce que d’aucuns appellent le génie français. Et dans mon cas, ce génie français s’est incarné dans le patrimoine chrétien, tant historique que culturel, de la France, que j’ai découvert à force de recherche. […]

Le Figaro


Fdesouche sur les réseaux sociaux