Fdesouche

Un sondage réalisé par le centre de recherches «Motivation» révèle que 60% des jeunes femmes musulmanes des Pays-Bas, entre 15 et 35 ans, choisissent d’arborer le foulard islamique. Le site oumma.com s’en réjouit.

La gent féminine musulmane des Pays-Bas, terroir de Geert Wilders, le fossoyeur du multiculturalisme européen, précédé où qu’il aille par son film de propagande «Fitna», ne cède pas au dévoilement en dépit de la forte pression islamophobe qui les ferait aller volontiers têtes nues.

A force de vouloir priver de couvre-chefs celles qui en font le choix en leur âme et conscience, ce sont les populistes qui risquent d’être décoiffés par un sondage quelque peu ébouriffant ! Bousculant tous les noirs schémas de pensée, cette étude d’opinion met en lumière que sur les 1 500 musulmanes interrogées, 93% ressentent une vraie sérénité à revêtir le voile.

En outre, cette enquête indique que selon 70% des femmes musulmanes néerlandaises, le voile islamique est admis sur les lieux de travail, alors que 62% sont convaincues du contraire. Ainsi, parmi les femmes musulmanes qui choisissent de ne pas le porter, 41% sont motivées par des raisons professionnelles, le voile restant un handicap rédhibitoire pour décrocher un emploi, quand 20% aspirent à briser les chaînes des discriminations sociales.

oumma.com