Fdesouche

Le procureur de la République, Frédéric Fèvre, est revenu sur les violences urbaines survenues à Roubaix après le match Algérie- Égypte et a avancé l’hypothèse d’actions préparées et organisées avant la rencontre.

«On s’est retrouvé dans le noir seulement une minute après la fin du match, toute la rue était touchée», raconte un journaliste de La Voix du Nord présent dans le quartier de l’Épeule ce soir-là. Selon le parquet, il s’agit bien d’un «sabotage» du transformateur électrique de la place Carnot, qui a coupé l’éclairage des rues d’une partie de l’Épeule.

EDF a déposé plainte en précisant qu’environ trois cents habitants avaient aussi été privés d’électricité, ainsi que cent cinquante autres à Hem où un transformateur a été dégradé. Et les enquêteurs évoquent d’autres tentatives d’intervention sur des installations électriques.

Un autre élément inquiétant de cette enquête est la découverte dans la soirée de «caches» où des projectiles avaient été entreposés. Notamment derrière le KFC à Eurotéléport. Et à l’Épeule, avec des sacs contenant des pavés et des engins incendiaires.

«C’est juste de l’irresponsabilité totale», observait Frédéric Fèvre qui a reprécisé le bilan de cette soirée : trente-cinq véhicules endommagés dont vingt-six incendiés (c’est moins que ce qu’annonçait la préfecture jeudi) une centaine de containers brûlés dix vitrines cassées deux tentatives de pillages de magasins « évitées grâce à l’intervention des forces de l’ordre » la tentative d’incendie d’un centre social et, à Roubaix, trente-sept interpellations et garde à vue.

Sept majeurs ont été envoyés, hier, à une audience de comparution immédiate ajoutée à celles de la journée pour ces seuls dossiers (deux mineurs ont également été présentés à un juge des enfants). Les suspects sont poursuivis notamment pour dégradations par incendie, violences avec arme par destination (les pavés) et outrage. Quant aux vingt-huit gardés à vue restants, ils ont progressivement été remis en liberté. «Pour chacun d’eux, les enquêtes se poursuivent», a rappelé M. Fèvre.

Source : La Voix du Nord


Fdesouche sur les réseaux sociaux