Fdesouche

• Draguignan : les habitants du vieux centre dénoncent la montée de l’insécurité. Délinquance, trafics, «incivisme»…Les motifs de récriminations ne manquaient pas lors de la réunion de quartier organisée en présence du maire. Beaucoup de riverains dénoncent également des appels à la police non suivis d’effet. Débordé par les protestations, le maire a suggéré aux policiers de «lever le pied sur les contrôles de vitesse pour se recentrer sur les patrouilles, de jour comme de nuit». (Source)

• Sedan : l’insoluble problème des «incivilités». A l’ordre du jour du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance qui se tenait la semaine dernière, la question des «incivilités», qui pourrissent encore et toujours la vie des habitants, malgré les chiffres rassurants du commissariat faisant état d’une baisse de la délinquance. « Il ne peut y avoir de liberté sans sécurité, et celle-ci n’est plus assurée», estime le maire, lui-même agressé récemment. «Il faut donc que nous envisagions des solutions rapides ». Et de proposer la création… d’une cellule de veille. (Sources 12 3 4)

• Marne : Aÿ-Champagne minée par la délinquance et les trafics. Cambriolages, dégradations, bagarres, vols, incendies de véhicules… Sans oublier un trafic d’héroïne endémique en plein centre : la petite bourgade viticole a perdu sa qualité de vie d’antan. Excédés, les habitants pointent l’inertie des autorités : « On porte plainte à chaque fois, mais il n’y a jamais de suite. Et la police est rarement présente », témoigne une commerçante.  Au point que certains parlent de s’organiser eux-mêmes : « Moi, je vais acheter une arme parce qu’il faut bien se protéger. Je connais plusieurs personnes qui se sont équipées. Un jour, ça finira mal », lâche un riverain. (Sources 12)

• Charleroi (Belgique) : hausse notable de la criminalité dans le centre-ville, qui s’explique, selon la RTBF, par l’afflux d’étrangers clandestins se livrant au trafic de drogue. Chassés de la périphérie de la ville par la police, ils auraient investi le centre. (Source)

• Nyon (Suisse) : caillassage et incendie de véhicules, lancer de cocktails molotov…Les “jeunes” s’en sont donné à coeur joie samedi dernier. Elue au Conseil municipal de Nyon, Elisabeth Ruey-Ray prend toute la mesure du problème :  «Ces comportements sont intolérables. Pour juguler cette ascension des incivilités (sic), nous n’hésiterons pas à agir avec fermeté. Sans aucun tabou. Nous n’excluons par exemple pas d’installer des caméras de surveillance ». Les bandes vont être terrorisées …   (Sources 12 – Lire aussi : 34)



Fdesouche sur les réseaux sociaux