Fdesouche

La liste UMP du maire sortant Jean-Paul Alduy a remporté dimanche le second tour des élections municipales à Perpignan, a-t-on appris auprès de la délégation spéciale qui gère les affaires courantes de la commune depuis deux mois.
L’ancien maire, dont l’élection en mars 2008 avait été invalidée par le conseil d’Etat après l’affaire de la “fraude à la chaussette”, a obtenu 53,54 % des suffrages. Le sénateur devance largement la gauche catalane, partie divisée pour ce scrutin, contrairement aux élections de mars 2008. La liste socialiste de Jacqueline Amiel-Donat obtient 33,08% et la liste MoDem/Verts de Jean Codognès 13,38%.
Le taux de participation a atteint 51,08% des 68.171 inscrits, avec 33.415 suffrages exprimés.
Les électeurs perpignanais étaient de nouveau appelés aux urnes après la décision du Conseil d’Etat le 23 avril dernier d’invalider le scrutin de mars 2008, marqué par l’affaire de la “fraude à la chaussette”. Le soir du second tour, le président d’un bureau de vote de la ville, frère d’un colistier de M. Alduy, avait été surpris au moment du dépouillement avec des enveloppes et bulletins électoraux dans ses chaussettes et sa poche. Source


Suivez-nous

Suivez-nous sur les réseaux sociaux