Fdesouche

Une chanson de Bertrand Soulier, programmée pour Zebrock au bahut, un dispositif «éducatif» destiné à sensibiliser 1 200 collégiens du département à la musique, a déclenché la colère du sénateur-maire de Pavillon-sous-Bois, Philippe Dallier (UMP). Le chanteur s’étonne de la polémique. Edgard Garcia, directeur de l’association qui programme Zebrock, défend son choix : «Pour nous, il s’agissait d’utiliser ce texte très parlant pour ceux qui y habitent afin de faire un travail de mé­moire».

Cette opération est principalement financée par le Conseil général (380 000 euros) mais aussi la région et l’Etat.

Extrait

“Pavillons Sous Bois C’est chez moi, c’est chez toi
Je ne retournerai plus là-bas L’enfance est un monde englouti
Comme l’Atlantide, comme le Conforama
Tout a brûlé, tout est pourri

Je n’verrai pas l’église ni la mosquée
Le maire Front Nat’ et la boucherie halal
Car mon Toulouse, ils l’ont tout abîmé
Strawberry Fields, ils lui ont fait trop de mal

Pavillons Sous Bois
C’est p’t’être chez toi
C’est plus chez moi”
(source)


Découvrez Bertrand Soulier!


Fdesouche sur les réseaux sociaux