Fdesouche

Article du Figaro de novembre 2008

Selon l’étude menée par l’Observatoire Bational de la Délinquance et l’Insee, 80% des victimes d’agressions physiques ne portent pas plainte.

Le chiffre noir des violences se précise. Selon l’Observatoire national de la délinquance (OND), seulement un acte sur cinq aboutit à une plainte en bonne et due forme. Il s’agit bien là d’atteintes physiques, plus ou moins graves, et non de menaces ou d’injures. Selon l’OND, sur quelque 1,4 million de faits déclarés aux enquêteurs de l’Insee, seulement 273 000 auraient été consignées dans un procès-verbal.

Quand l’OND interroge les personnes qui n’ont effectué aucun signalement aux forces de l’ordre, 39 % répondent «parce que ce n’était pas grave» et 28 % «parce que cela n’aurait servi à rien». Source


Fdesouche sur les réseaux sociaux