Fdesouche

A Bruxelles, Rabbia Amankor a été égorgée par son mari en pleine rue devant leur fille de 10 ans parce qu’elle l’avait quitté.

A Sorgues, dans le Vaucluse, une jeune femme de 18 ans, d’origine algérienne, a poignardé mardi son concubin (mariage religieux musulman) d’origine marocaine parce qu’il avait tenté de lui faire porter le voile de force.

Déjà condamné à 14 reprises, Mohamed Khoubza, 27 ans, a été condamné jeudi à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises des Vosges pour le meurtre en mai 2006 à Rupt-sur-Moselle (Vosges) d’une octogénaire qu’il avait bâillonnée, dénudée et ligotée, avant de l’étrangler.

Quatre mineurs (treize à quatorze ans) et deux jeunes majeurs ont été interpellés dans la nuit à Viroflay (Yvelines) après avoir dégradé trente-cinq véhicules à l’aide de cailloux et de leurs poings.

« Les émoticons sont interdits parce qu’ils imitent les créatures d’Allah, qu’ils s’agisse de l’original, d’un mélange ou même d’une déformation, et comme ces images représentent le visage, et que le visage est ce que représente véritablement l’image, alors les émoticons qui représentent des visages qui expriment des émotions sont Haram [interdits]. »

Merci aux lecteurs


Fdesouche sur les réseaux sociaux