Fdesouche
https://www.revue-elements.com/produit/la-societe-de-surveillance/

Véronique Maurus, médiatrice au journal Le Monde, s’interroge sur le politiquement correct ethnique et religieux, et appelle implicitement à utiliser des catégorisations raciales :

L’élection de Barack Obama a un avantage annexe, appréciable pour les médiateurs : on peut enfin écrire Noir, même dans un sous-titre de première page, comme dans Le Monde du 6 novembre (“… le vainqueur démocrate, premier Noir à accéder à la Maison Blanche”), sans recevoir une volée de messages criant au racisme. Ce jour-là, le terme a été utilisé 21 fois, idem le lendemain. Pas un reproche. Au contraire, des courriels ravis de notre couverture très complète de cette élection. C’est nouveau : jusque-là, mentionner la couleur de la peau, les racines ethniques ou religieuses d’une personne était tabou.
suite

(Merci à Artichaud)


Fdesouche sur les réseaux sociaux