Fdesouche

Avec 63,392 millions d’habitants, la France se maintient au deuxième rang des pays les plus peuplés de l’Union européenne à vingt-sept, derrière l’Allemagne.

Il est des confirmations qui font du bien. L’exception démographique française s’inscrit en chiffres définitifs. L’Insee a publié mercredi les données de 2006, qui montrent un excédent naturel record, qui dépasse les 300 000 personnes, «niveau inégalé depuis trente ans». Cette année-là, le nombre de naissances en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer a connu une hausse (+ 22 500 par rapport à 2005) tandis que le nombre de décès a diminué (- 11 200). Le taux de fécondité, indice stratégique de la vitalité d’une nation, a atteint 2 enfants par femme, tout proche du taux de renouvellement de la population. Enfin, le solde migratoire a légèrement diminué en 2006, avec 90 100 personnes.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux