Fdesouche

Le président français Nicolas Sarkozy a affirmé vendredi à Bruxelles que la Serbie “a un avenir” dans l’Union européenne “si elle respecte les droits de l’homme et l’indépendance du Kosovo”.


Le chef de l’Etat français s’exprimait à l’issue d’un Conseil européen dont les travaux ont été dominés par la question du Kosovo, province serbe à majorité albanaise administrée depuis 1999 par la communauté internationale, qui revendique son indépendance en dépit de l’opposition de la Serbie, soutenue par la Russie.

“L’indépendance du Kosovo est inéluctable et la Serbie ne doit pas être condamnée à l’isolement et au désespoir sinon on va créer les conditions d’un affrontement entre les uns et les autres”, a-t-il affirmé. “Les Kosovars et les Serbes ne veulent plus vivre ensemble, la Yougoslavie, ça n’existe plus, de même que l’Union soviétique. Et Yalta, c’est fini. Qu’est-ce qu’on fait avec ça? Est-ce qu’on laisse les gens s’entretuer? “, s’est exclamé M. Sarkozy. “On a tout essayé. J’ai proposé une confédération. Cela a échoué”, a-t-il ajouté.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux