Fdesouche

l’impact immense et de l’adoption anachronique du protocole de Londres, qui rend nulle la perspective d’une langue scientifique française, et à terme celle d’une politique culturelle française digne de ce nom.

Au rythme lamentable des démissions gouvernementales concernant la francophonie, vous-mêmes qui me lisez feriez mieux de tirer un trait sur votre langue maternelle. Il n’y a pas un membre du gouvernement qui n’ait insolemment affiché son mépris pour la langue française, comme si leur seule précoccupation, au lieu de dessiner une vision pour la France, serait de faire passer des lois à leur nom ou paraître visionnaire là où il n’y a aucun mérite à faire des constats de Polichinelle sur la suprématie temporaire de l’anglais.

suite


Fdesouche sur les réseaux sociaux