Procès pour proxénétisme de mineures Zahia/Ribery : un gérant du Zaman café travaille maintenant «pour le roi du Qatar»

L’audience s’est ouverte hier sur le cas des trois proxénètes présumés de mineures. Ni l’escort-girl, ni Ribéry, ni Benzema n’étaient présents.

Ce n’est pas eux que les caméras attendaient à la porte de la 16e chambre correctionnelle de Paris. Les stars du procès, Zahia, Ribéry et Benzema, se sont fait porter pâles. Mais «Abou», Elie ou Georges, ces loulous du monde de la nuit, sont en réalité les principaux acteurs de ce procès pour proxénétisme de mineures

Quoi de commun, en effet, entre ces sportifs multimillionnaires et le Zaman Café, «cabaret oriental» près des Champs-Elysées, où l’on fumait la chicha et où rabattait parfois Zahia ? Un bar rempli d’une clientèle «vulgaire», comme l’ont dit les filles devant les flics de la mondaine, d’où sont parties les investigations qui ont permis d’arrêter Zahia et de remonter jusqu’à ses célèbres clients. Il y a pourtant des passerelles…

«Qatar». Hier, les frères Farhat sont passés les premiers. Ils géraient le Zaman Café et sont poursuivis pour proxénétisme aggravé. Le grand, Georges, travaille aujourd’hui «pour le roi du Qatar». Il fait l’homme froissé par les questions agressives du président du tribunal, Denis Couhé. Le petit, Elie, qui travaille chez son oncle à Miami, se paie la tête des juges. Devant les enquêteurs, il avait admis que les filles représentaient de 30 à 40% de sa clientèle, que le bar leur faisait des prix sur les consos. Hier, il dit : «Ce sont les policiers qui ont parlé de filles en petite vertu, alors j’ai dit comme eux. Je ne parlais pas de prostituées !…

La plupart des prévenus sont nés dans les années 80. Les mots «prostituée» ou «proxénète» renvoient, pour eux, au tapin du siècle dernier. Derrière leurs provocations, ils dessinent avec aplomb un monde d’«intermédiaires» et de jeunes prostituées souvent occasionnelles, qui parfois ne se vivent pas comme tel. Ce monde flouté de la prostitution de demi-luxe, ils en jouent.

«Vuitton». Abousofiane Moustaid est poursuivi pour proxénétisme aggravé. Il a avoué devant le juge d’instruction qu’il «mettait en relation» des filles et des clients, en échange de «petites rémunérations». Mais devant le tribunal, Abou le jure : il a simplement beaucoup de relations et des copines l’ont aidé quand il était «en galère». Mais il ne connaît pas de prostituées, ou presque. Des «star-fuckeuses», oui, en revanche, explique-t-il doctement : «Des filles si éblouies par les gens célèbres qu’elles sont prêtes à coucher…

Et quand on lui parle d’une autre fille dont le témoignage le charge : «Ah non, mais elle, c’est une michetonneuse ! Contrairement à la star-fuckeuse qui recherche la notoriété, elle va vouloir coucher avec un homme qui a beaucoup d’argent et va lui payer un sac Vuitton. Est-ce qu’une personne peut être poursuivie pour avoir offert un sac Vuitton, monsieur le juge ?» Evidemment, Abou n’est pas un proxénète. Le président lit le témoignage d’une jeune fille qu’il a mise en relation avec «Quentin, de la StarAc» pour une relation tarifée à 400 euros : «Abou m’a demandé 150 euros de commission, j’ai trouvé que c’était trop, je lui ai donné 100.» Là encore, Abou a une réponse : «Si j’avais été son proxénète, je lui aurais dit : « Tu me donnes 150 euros et c’est tout. » Depuis quand un proxénète négocie avec sa prostituée? Ça se saurait.»

Libération

Les personnalités les plus détestées des Français

Vendredi, Voici proposera en kiosque un numéro hors-série dans lequel les lecteurs pourront retrouver un sondage réalisé par Harris Interactive auprès de 1.000 individus.

L’institut de sondage leur a demandé quelle était la personnalité qu’ils aimaient le moins. [...]

01 – Nabilla (62 %)

02 – Zahia (61 %)

03 – Franck Ribéry (53 %)

04 – François Hollande (47 %)

05 – Valérie Trierweiler (42 %)

06 – Nicolas Sarkozy (37 %)

07 – Alain Delon (32 %)

08 – Benjamin Castaldi (31 %)

09 – Arthur (29 %)

10 – Gérard Depardieu (29 %)

11 – Roselyne Bachelot (27 %)

12 – Carla Bruni (27 %)

13 – Jamel Debbouze (26 %)

14 – Nicolas Bedos (25 %)

15 – Enora Malagré (24 %)

16 – Audrey Pulvar (19 %)

17 – Léa Seydoux (19 %)

18 – Laurent Ruquier (19 %)

19 – Yannick Noah (19 %)

20 – Jenifer (18 %)

21 – Mimie Mathy (12 %)

22 – Karine Le Marchand (12 %)

23 – Gad Elmaleh (9 %)

24 – Marion Cotillard (7 %)

25 – Jean Dujardin (5 %)

Morandini

Zahia sur Direct8 : « La France est un pays catholique », une boulette selon Télé Loisirs

Le Grand 8 : La boulette de Zahia corrigée par… personne (extrait du Grand 8 diffusé le lundi 2 septembre sur D8)

Zahia s’est ensuite exprimée sur les dictatures islamiques. Un discours bien huilé et (presque) sans fausses notes. Presque, car pour la businesswoman, la France est un pays catholique…

Une affirmation répétée à deux reprises et bien évidemment fausse (la France est une république laïque depuis 1905), qui n’a été relevée par personne sur le plateau. Ni par l’ancienne animatrice du 20h de TF1. Ni par l’ancienne ministre du gouvernement Fillon… Etonnant !

Télé Loisirs
(Merci à Calu/Fahrenheit732)

L’ancienne prostituée Zahia Dehar pose pour Chanel

Nabilla chez Gaultier, Zahia chez Lagerfeld : pourquoi les créateurs recrutent des bimbos

Elles n’ont pas le même humour, ne sont pas devenues célèbres de la même manière et ne viennent pas du même milieu. Mais elles ont désormais un point commun — en plus du tour de poitrine : elles séduisent les créateurs de mode.

Après l’ancienne call-girl Zahia, encensée par Karl Lagerfeld, la starlette de téléréalité Nabilla a défilé pour Jean-Paul Gaultier à l’occasion de la Fashion Week, mercredi 3 juillet. Vrai coup de cœur, fantaisie passagère ou simple récupération marketing ? Francetv info s’est demandé pourquoi les stylistes faisaient appel à ces bimbos a priori plus Pimkie que Gucci.

Faire le buzz. Coûte que coûte. Tant pis pour la blondeur vulgaire, les chaussures douteuses ou les seins refaits. « Toutes les marques ont plongé tête baissée dans la peoplisation car cela leur assure des retombées presse », regrette Sylvie Barbier, auteure d’un Dictionnaire impertinent de la mode (Bourin Editeur).

Une mode éphémère, mais aussi des physiques de plus en plus standardisés. La mode des mannequins vedettes dont on pouvait citer les noms (Claudia Schiffer, Cindy Crawford…) est passée.

« Aujourd’hui, reprend Sylvie Barbier, les mannequins se ressemblement toutes : des filles de l’Est, grandes, filiformes, aux yeux bleus. Sans personnalité. » Face à elles, Zahia et Nabilla détonnent, d’autant que les mannequins de couleur sont presque absentes des podiums. « Nabilla est une beurette qui joue sur son image ‘fille de banlieue’ et n’a aucun complexe. Elle a donne un coup de frais à cet univers aussi aseptisé. »

Reste à voir si la fraîcheur est une qualité qui veillit bien.

France TV Info

Zahia va publier un livre… pour enfants!

Zahia, l’ancienne escort girl reconvertie dans la lingerie à frou-frous vient de signer un contrat avec la maison d’édition Michel de Maule en vue de faire paraître un livre destiné aux enfants. L’éditeur, jusqu’ici plutôt spécialisé dans les ouvrages d’histoire, de droit et de philosophie, a récemment rendu visite à la bimbo dans ses locaux de l’Avenue François 1er, afin de préciser les contours du projet.

L’Express

Ribéry et Benzema dans l’affaire Zahia : « la présomption de minorité s’effondre »

Le parquet de Paris a requis un non-lieu à l’égard des footballeurs Karim Benzema et Franck Ribéry dans l’affaire Zahia, estimant qu’ils ignoraient la minorité de la prostituée.

Zahia D. avait affirmé aux policiers avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry en 2009 et un autre joueur de l’équipe de France, Karim Benzema, en 2008, alors qu’elle avait 16 ans. Zahia avait ensuite assuré que les joueurs ignoraient alors qu’elle était mineure.

Les deux joueurs, mis en examen depuis juillet 2010 pour « sollicitation de prostituée mineure », « ne pouvaient qu’ignorer la minorité de Zahia qui a elle-même déclaré leur avoir dit qu’elle avait 18 ans », estime le parquet de Paris en concluant que « la présomption de minorité s’effondre ».

Le fait de solliciter des relations sexuelles avec une mineure prostituée est passible de 3 ans de prison et de 45.000 euros d’amende. [Lire la suite]

20 Minutes.fr

Karim Benzema sera-t-il impliqué dans une nouvelle affaire de moeurs ?

Après l’affaire Zahia, l’avant-centre de l’équipe de France et du Real Madrid serait de nouveau impliqué dans une affaire de mœurs avec une fille de 14 ans.

Si cette information est vérifiée, elle pourrait de nouveau faire très mal à Karim Benzema. Le très sulfureux magazine espagnol Interviu révèle dans son édition hebdomadaire que l’avant-centre du Real Madrid serait de nouveau au cœur d’une affaire de mœurs avec une jeune fille de 14 ans. Après l’affaire Zahia en avril 2010, c’est encore un printemps tempétueux qui attend l’international français.

L’hebdo espagnol explique que cette affaire aurait démarré au début de l’année 2010. Le Français, sous le pseudonyme de « Karim Benzé » serait entré en contact avec une jeune Réunionnaise de 14 ans via Facebook. Plusieurs messages auraient été échangés entre les deux protagonistes, et notamment sur la situation du joueur dans son club. Puis, toujours selon le magazine ibérique, la conversation aurait assez rapidement dévié vers des discussions plus érotiques voire pornographiques. Avec en apothéose, une photo d’un pénis en érection avec la légende suivante: « Je l’ai prise dans les toilettes d’un bar. Mort de rire. Je te l’offre. Tu aimes ? »

Ces allégations ont été tout de suite démenties par le représentant du joueur, un certain « Sylivain Cornier », relaie Sport. Mais la préfecture de la Réunion aurait demandé une enquête plus approfondie en saisissant la justice espagnole. Bilan: le numéro de téléphone utilisé par ce soi-disant Karim Benzema est lié au Real Madrid. En effet, le club madrilène aurait contracté ce numéro et il pourrait appartenir à l’un des membres du club. En définitive, si ce n’est pas Karim Benzema derrière ce numéro, il est clairement lié à la Casa Blanca.

Il faut néanmoins rester très prudent face à ce genre d’articles qui ne citent aucune source, si ce n’est ses propres informations. La réputation sulfureuse du magazine n’aidant pas à se laisser convaincre par ses allégations. En Espagne, l’info a été relayée uniquement par le journal catalan Sport. Le Real Madrid n’a pas encore réagi.

Chronofoot

Merci à Stan le Lubrique

Affaire Zahia : Ribéry et Benzema mis en examen

Addendum du 22/07  :

Ribéry: la justice allemande s’en mêle

La justice allemande a indiqué se pencher à son tour sur l’affaire de proxénétisme qui éclabousse le joueur français du Bayern Munich, Franck Ribéry, mis en examen en France pour relations avec une prostituée mineure.  (…) Les enquêteurs bavarois veulent regarder de près les éléments de l’enquête française, selon la porte-parole. (…)

LeFigaro.fr

_____________________

La vérité sur le week-end à Munich

« Il y avait Kamel et une autre fille. Il y avait aussi le frère de la femme de Ribéry. Tout le monde faisait l’amour. »

Une fois à l’hôtel Kempinski, situé à côté de l’aéroport munichois, débute, d’après Zahia, une orgie.

FranceSoir.fr

Lire la suite