« Ce n’est pas le gouvernement de Bachar El-Assad qui a utilisé le gaz sarin »

L’enseignant belge Pierre Piccinin da Prata, kidnappé en Syrie au mois d’avril et libéré ce dimanche, a accordé une interview à RTL-TVI ce lundi matin. Il a indiqué que le gaz sarin avait été utilisé par les rebelles, et non par le régime syrien.

Il était un soutien inconditionnel de l’armée syrienne libre qui l’a néanmoins livré à un groupe de rebelles djihadistes.

extrait de l’interview :

Interview complète :

rutube direct

RTL.be

Merci à Manu1379

Des djihadistes allemands « nettoient » les villages chrétiens en Syrie (Focus)

« En Syrie, les chrétiens sont persécutés et assassinés. Selon des informations de FOCUS, des islamistes venus d’Allemagne participent également à des nettoyages ethniques très brutaux. Environ 100 convertis allemands à l’islam combattent dans le pays ravagé par la guerre civile.

Une milice islamiste radicale, dans laquelle des Allemands convertis et des Allemands d’origine immigrée sont enrôlés, est responsable d’attaques contre des villages chrétiens aux abords de la frontière syro-turque le 6 août. Selon une information FOCUS, deux agences de presse occidentales sont arrivées à cette conclusion.

Dans une récente vidéo djihadiste de propagande, l’éloge de l’épuration religieuse de villageois chrétiens est clamée en langue allemande. Plusieurs personnes ont été tuées dans l’attaque. La vidéo montre également comment les combattants islamistes souillent les cadavres des soldats syriens tombés à coups de pied à la tête.

Une centaine d’islamistes allemands sont actuellement en Syrie. Selon FOCUS, le rappeur de Berlin Denis Cuspert alias Deso ​​Dogg, a rejoint le groupe Front Al-Nusra particulièrement extrémiste. »

source : Focus traduction Observatoire de l’islamisation

___________________________

Chronique du Proche Orient Compliqué 7 septembre 2013 (Radio Courtoisie)
Avec Antoine Assaf, Maître Frédéric Pichon

Vous avez également la possibilité de retrouver le mp3 de cette émission :

plus d’émissions téléchargeables (Radio Courtoisie) ici

à mettre en correspondance avec la grille de programme
Pour ceux qui souhaitent commenter des émissions de la radio il suffit de créer un compte twitter et de se logguer sur Branch avec son user twitter (ce sont les mêmes créateurs – propriétaires) sauf que Branch permet de mettre beuacoup plus que 140 caractères :

 

Syrie: pas de feu vert personnel d’Assad à l’attaque chimique

Bachar al-Assad n’a vraisemblablement pas approuvé personnellement l’attaque chimique du 21 août dans les faubourgs de Damas, qui a tué quelque 1.400 personnes, selon des écoutes de l’armée allemande révélées par Bild dimanche.

De hauts gradés de l’armée syrienne « réclament régulièrement depuis environ quatre mois des attaques chimiques au palais présidentiel à Damas (mais) ces demandes ont été toujours refusées, et l’attaque du 21 août n’a vraisemblablement pas été approuvée personnellement par Bachar al-Assad », écrit le Bild am Sonntag.

L’édition dominicale du quotidien populaire s’appuie sur des écoutes effectuées par un navire espion de l’armée allemande, le Oker, stationné près des côtes syriennes.

Par ailleurs, Bild am Sonntag écrit que le président des services secrets allemands (BND), Gerhard Schindler, a récemment affirmé devant la commission de la Défense du Parlement allemand qu’Assad pouvait encore se maintenir longtemps en place.

 

(…) France24

Brèves sur la Syrie

Syrie : le pape redit non à la guerre
Le pape François a redit non dimanche à la guerre en Syrie, dénonçant les « guerres commerciales pour vendre des armes » et « la prolifération » de celles-ci, appelant les responsables à « une juste solution au conflit fratricide ». Devant une foule particulièrement dense qui remplissait la place Saint-Pierre, le pape argentin a demandé aux chrétiens de « renoncer » et de « combattre le mal », en « payant de leur personne ».
Europe1

Syrie: le Pentagone préparerait des frappes plus importantes que prévu
La liste des cibles potentielles est en train d’être élargie, selon le Los Angeles Times.
Le Pentagone prépare des frappes sur la Syrie plus longues et plus intenses que prévu, pendant trois jours, a rapporté le Los Angeles Times dimanche.
Libération

Kerry : « La Syrie, c’est notre Munich à nous »
Laurent Fabius et son homologue américain n’ont pas eu de mots assez forts lors de leur conférence de presse commune samedi soir au Quai d’Orsay pour redire leur détermination à agir contre Bachar Al Assad.(…)
Laurent Fabius a compté les ralliements : 7 sur 8 des pays du G8, 12 sur 20 des pays du G20 et le communiqué des 28 pays de l’Union européenne soutenant une action « claire et forte » . « Elle sera le préalable à toute solution politique », a assuré Laurent Fabius car, c’est la conviction des Français et des Américains, « Bachar Al Assad ne participera à aucune négociation tant qu’il se croira invincible .»
« La stabilité du Moyen-Orient a de l’importance pour les Américains.

Si la Syrie implose, si les terroristes font la loi… Il faut que nous répondions », a martelé John Kerry.

Il a évoqué la dissémination du gaz sarin dans le métro de Tokyo comme une menace possible. « Bachar Al Assad a 1.000 tonnes de gaz, ses vecteurs vont à 500 kilomètres mais il y en a qui vont plus loin », a surenchéri Laurent Fabius. Seuls Adolph Hitler et Sadam Hussein avaient, jusqu’à Bachar El Assad, utilisé de telles armes.
Les Echos

Syrie : pour Fillon, la France « paierait cher » une intervention militaire
Une opération « pour punir » le régime de Bachar Al-Assad en Syrie n’aurait pas beaucoup de sens et ferait courir de grands risques pour le Liban voisin et les intérêts français dans ce pays, a déclaré dimanche 8 septembre François Fillon.
Le Monde

La ministre belge propose des ponts sanitaires vers l’Europe : « Il y a 6 millions de personnes à aider en Syrie »

(extraits) Belgique. Joëlle Milquet, vice-premier ministre et ministre de l’Emploi et de l’Egalité des chances, lance un appel : « Aidons les Syriens. »

« Il y a deux millions de réfugiés qui sont dans des camps, dans des conditions épouvantables. Et il y a quatre millions de déplacés. Cela fait six millions de personnes à aider ! »

Et de plaider pour que la Belgique joue un rôle moteur dans l’aide aux Syriens. « Nous devons être le leader des pays qui secouent le cocotier. »

Joëlle Milquet suggère que des ponts sanitaires soient organisés vers l’Europe. « Les pays européens doivent prendre en charge des blessés dans leurs hôpitaux. »

Enfin la vice-Première CDH propose d’accueillir une partie des personnes déplacées. « On pourrait faire ce que fait la Suède, et accueillir des personnes déplacées sous un statut provisoire, pas définitif. »

Le Soir

Zemmour : « Marseille ? On n’est plus dans une ville française, on est dans une ville étrangère »

« L’immigration n’est plus une chance pour la France depuis longtemps» E. Zemmour. »

i-télé. Ça se dispute. 6/09/2013
Sommaire :

- Syrie : Should i stay or should i go ?
- Syrie : UMP combien de divisions ?
- Ségolène Royal : le retour de la flingueuse
- Marseille : hors de contrôle ?
- Heures sup’ : la grande reculade
- Histoire-Géo : le passé est-il dépassé ?

partie 2 :

Marseille ? Il y a ce que Renaud Camus appelle le grand remplacement (…) on n’est plus dans une ville française : on est dans une ville étrangère. (…) ce n’est pas mon cauchemar, c’est le cauchemar de la France – Zemmour

Je maintiens que l’immigration est quand même, en partie, une chance pour la France – Domenach

Yvelines : les braqueurs voulaient financer leur jihad en Syrie

Trois hommes ont été interpellés, ce jeudi 5 septembre, dans les Yvelines, à Paris et en Seine-Saint-Denis par les enquêteurs de la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI). Les trois suspects, membres présumés d’une cellule islamiste radicale, sont soupçonnés d’avoir commis un vol à main armée, mercredi soir, dans un restaurant de l’enseigne Quick, implanté à Coignières (Yvelines) pour financer leur participation à la lutte armée en Syrie.

(…) Le Parisien

Merci à tuned

Serge July / Syrie : « Les otages français seraient entre les mains des rebelles. » (MàJ vidéo)

Entretien avec Serge July, membre du « Comité de soutien aux journalistes otages en Syrie » présidé par Florence Aubenas.

(…)

Pas de preuve, ni contact ?

Les otages français seraient entre les mains des rebelles. Les autorités françaises sont parvenues à établir un contact avec un groupe qui appartient à la rébellion.

(…)

Vosges Matin

—————–

Interrogé par I>Télé, le secrétaire général de Reporters Sans Frontières confirme : « Ils seraient détenus par un groupe plutôt proche de l’opposition »

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Syrie : François Hollande lâché par l’Europe au G20

L’Union européenne a rejeté jeudi l’usage de la force en Syrie, souhaitant une solution politique dans le cadre de l’ONU. Une position déjà défendue par l’Allemagne. [...]

Hebergeur d'image

Membre du G20, représentant les 28 États membres de l’UE, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, flanqué du président de la Commission José Manuel Barroso a clairement rejeté l’usage de la force en Syrie. «Il n’y a pas de solution militaire au conflit en Syrie» a-t-il déclaré à Saint-Pétersbourg, «seule une solution politique peut arrêter les massacres, les violations de droits de l’homme et la destruction de la Syrie».

Le président de l’UE a calqué sa position sur celle d’Angela Merkel, hostile aux frappes en Syrie, comme 70 % des Allemands, et favorable à une «solution politique dans le cadre de l’ONU».

Le camouflet est sévère pour le président français, venu en force au G20, accompagné de Laurent Fabius, Pierre Moscovici et Michel Sapin. Après avoir subi la poignée de main glaciale de Vladimir Poutine, François Hollande espérait un soutien, au moins moral de ses amis européens, à sa décision d’intervenir militairement en Syrie. Il n’en est rien.

«À ce jour, la France est le seul pays de l’UE» à vouloir punir militairement la Syrie, a rappelé Herman Van Rompuy, soulignant l’isolement de la France. [...]

Le Figaro

Syrie, les frais de guerre payés par les pays arabes ?

Le Secrétaire d’Etat John Kerry a déclaré à l’audience de mercredi que les pays arabes ont offert de payer l’intégralité des coûts de l’opération de destitution du président Bachar al-Assad, si les Etats-Unis en prennent la tête militairement.

(…) Washington Post